Ostéothérapie & Ostéopathie : choisissez votre propre chemin!

(article rédigé fin mars 2015)

Oste-eau - logo-1

Nicolas Bounine

Nicolas Bounine dépose la marque « Méthode Bounine – L’équilibre retrouvé, le corps libéré » le 25 mai 2011 puis « Ostéothérapie » le 29 juillet 2011

 Andrew Taylor Still - portrait.jpg

Andrew Taylor Still établit les grands principes et fondements de l’art ostéopathique le 22 juin 1874

 

Nana Diane, ostéopathe, n’est pas contente : apprenons de l’Histoire, sachons rester humbles et rendons à César ce qui lui appartient!

Ce matin du 28 mars 2015, j’ai pris connaissance de l’article web « Méthode Bounine contre le mal de dos », paru sur le site Psychologies.com.

De cette lecture, et du fait d’avoir déjà eu vent de la « méthode Bounine » il y a quelques temps, sont nées des interrogations et recherches que j’ai choisi de vous livrer aujourd’hui.

Méthode Bounine :

Au vu des explications données par http://www.psychologies.com dans cet article (visible dans le numéro papier de janvier 2015), quant à l’Ostéothérapie et son praticien ostéothérapeute, m’est venue la question suivante :

« – Ne décrit-on pas ici la façon dont, déjà, tout Ostéopathe peut et/ou devrait agir lors d’une consultation d’Ostéopathie, digne de ce nom? »

En tant qu’ostéopathes qualifiés, ne devons-nous pas considérer la Santé du patient comme un juste Equilibre Corps-Esprit-Environnement et mettre en place un traitement manuel adapté en fonction du diagnostic ostéopathique établi par nos soins, reposant sur les connaissances (ex: embryologie, anatomie, physiologie), les tests et le ressenti du thérapeute, fort de son interaction avec le patient?

A l’heure actuelle, j’ai comme l’impression que l’Homme « redécouvre l’eau chaude » et ses propriétés, et tente de s’en attribuer tous les mérites…

A mon sens, à l’origine de l’Ostéopathie, Andrew Taylor Still n’a rien « inventé » mais a seulement « regroupé » des principes fondamentaux sous le terme d’Ostéopathie (du grec osteon : unité structurale de l’os compact et de l’anglais path : voie, chemin ; donnant ainsi l’ostéopathie, telle un « chemin menant à l’origine fondamentale du ou des troubles fonctionnels considérés ») afin de pouvoir tirer parti de notre Nature et favoriser les processus d’auto-régulation de l’humain (et de l’animal), par la médecine manuelle, dans la limite de ses possibilités.

citation A T Still.jpg

L’Ostéopathie pourrait même être envisagée comme une Philosophie de Vie sur laquelle nous pourrions nous repencher et recentrer (plutôt que sur nos nombreux nombrils) afin d’en tirer quelques leçons!

citation bis A T Still.jpg

Nicolas Bounine, kinésithérapeute depuis 1979, ayant étudié la kinésiologie, la méthode Mézières et l’ostéopathie, ne devrait-il pas réviser ses classiques? Comme tout un chacun.

Et je me place en première ligne d’éternelle étudiante, reconnaissant en chacun un maître potentiel, ayant en permanence à apprendre de mes semblables, ainsi que de ceux qui me sont différents.

Pourquoi sommes-nous sans cesse chacun à vouloir tirer la couverture à soi, alors que nous pourrions simplement échanger avec la possibilité de nous écouter, voire même de nous entendre?!

Je prends évidemment ici un exemple, là où il pourrait y en avoir tant d’autres…

Quid de la « bonne intelligence » entre gens civilisés?

La « voie » d’une ostéopathe qui se questionne…Ostéothérapie et Ostéopathie ne sont-ils pas deux mots définissant une même vision de la Santé par la thérapie manuelle?

Mon chemin se veut celui du respect de la Nature et du bon sens.

Comme le disait le chimiste français Antoine Laurent de Lavoisier (1743-1794), « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ».

Je « ne traite ni ne soigne » personne, j’apporte simplement mon aide à qui le souhaite :

« -Je suis une Ostéopathe qui aime profondément la si belle profession qu’elle a embrassée! »

« Je ne suis Personne.

Je suis juste Moi, et

C’est déjà énorme en Soi. »

Pocahontas - Tim Shumate.jpg

Tim Shumate : Pocahontas – Choisis ton propre chemin

 

 Petits rappels des fondamentaux de l’Ostéopathie :

Un ostéopathe me semble censé favoriser la « bonne santé » et non contrer la « maladie », il agit tel un coup de pouce sur lequel le patient peut prendre appui afin de s’auto-réguler.

les piqures de rappels ont parfois du bon, afin de revenir à ses bases…

définition de l'ostéopathie

origines de l'Osteopathie

Osteopathie - art et science

5 principes osteopathiques

Diane Le Berre

Ostéopathe D.O. & Ostéopathe aquatique 

Références :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s